Comment traiter les selles molles chez les chats ?

Les selles molles chez les chats, souvent associées à la diarrhée, peuvent être le signe de divers problèmes digestifs, allant d’un simple changement alimentaire aux maladies intestinales plus graves. Lorsque votre animal présente des signes comme une augmentation de la fréquence des visites à la litière, des selles liquides ou même la présence d’hémoglobine ou de parasites, il est impératif de consulter rapidement un vétérinaire. Les chatons et les chats de petite taille sont particulièrement vulnérables à la déshydratation en cas de diarrhée prolongée, et nécessitent une attention médicale immédiate. La diarrhée peut être aiguë ou chronique, intermittente ou persistante, et sa consistance peut varier de molle à liquide, parfois accompagnée de changement de couleur. Heureusement, dans la plupart des cas, la diarrhée féline peut être traitée efficacement grâce à des ajustements alimentaires ou à des médicaments prescrits par un professionnel de la santé vétérinaire. En surveillant attentivement les manifestations et en agissant rapidement, vous pouvez aider à maintenir la santé digestive de votre compagnon félin. Découvrons alors les causes des selles molles, les manifestations ainsi que le traitement adéquat pour remédier à cela.

Les causes des fèces liquides chez le chat ou le chaton

La diarrhée aigüe ou chronique, caractérisée par une augmentation du contenu liquide des selles, est un trouble gastro des intestins fréquemment observé, mais ne constitue pas en soi une maladie spécifique chez les animaux. Plutôt, elle se présente comme un symptôme révélateur de diverses maladies et est déclenchée par une multitude de facteurs. La gravité de ce symptôme peut varier selon les circonstances et ne doit jamais être sous-estimée. En ce sens, découvrez que faire lorsqu'un chat a la diarrhée. Parmi les causes de ce type de problème chez l’animal, vous avez les suivants.

A lire en complément : Chariot pour chien handicapé : utilité et différents types disponibles sur le marché

Réactions alimentaires, carences nutritionnelles, intoxications

Lorsque votre chat présente des signes de vomissements et de diarrhée, cela peut résulter d'une difficulté à digérer certaines nourritures. Une indigestion légère peut être résolue en limitant l'alimentation pendant quelques jours. Toutefois, si les manifestations persistent avec des selles liquides et des vomissements fréquents et douloureux, une consultation vétérinaire s'impose pour un traitement approprié de son appareil digestif.

Changements brusques dans l'alimentation ou introduction de nouveaux aliments

Pour réduire le risque de troubles gastro-intestinaux temporaires chez les félins, il est conseillé d'introduire progressivement le nouvel aliment en le mélangeant avec l'ancien, en augmentant graduellement les proportions jusqu'à la transition complète.

A lire également : Patinage de vitesse : Secrets de performance, techniques inédites et histoire fascinante

Anxiété

Les félins sont sensibles aux changements dans leur environnement, ce qui peut entraîner du stress et se manifester par des déséquilibres de l’intestin et des fèces liquides. L'utilisation de diffuseurs de phéromones peut aider à réduire leur anxiété.

Infections et parasites

Les félins, en particulier les chatons, sont vulnérables à divers agents infectieux comme les vers intestinaux, les bactéries, les virus et les parasites présents dans l’intestin. La prévention, incluant la vermifugation et la vaccination régulière, est essentielle pour protéger leur état de santé digestif.

Obstructions intestinales

L'ingestion accidentelle de corps étrangers ou de boules de poils peut entraîner des obstructions des intestins, en provoquant des diarrhées et un état d’inconfort chez les chats.

Toxines alimentaires et végétales

Certaines nourritures et plantes courants peuvent être toxiques pour les félins, comme l'ail, le chocolat, les oignons et diverses plantes d'intérieur. En cas d'ingestion d’un aliment toxique, une intervention vétérinaire immédiate est nécessaire pour éviter de graves complications.

Autres facteurs à considérer

Des affections peuvent également être responsables des diarrhées chez les chats, comme :

  • Une maladie inflammatoire du système digestif
  • Les problèmes hépatiques
  • Les problèmes pancréatiques
  • Les tumeurs intestinales

Aussi, le traitement antibiotique peut perturber l'équilibre du corps en modifiant la flore intestinale, ce qui peut aggraver les déséquilibres du système digestif.

Les symptômes de la diarrhée chez le chat ou le chaton

Les manifestations des diarrhées chez le chat ou le chaton sont facilement identifiables, que ce soit par leur aspect liquide dans la litière ou autour de l'anus, accompagnés parfois de changements de couleur indiquant leur origine intestinale. Associés à une fréquence accrue des visites à la litière et à un volume augmenté des selles, ces manifestations peuvent être accompagnées :

  • De difficultés à déféquer
  • De sang dans les selles
  • De perte de poids
  • De vomissements
  • De nausées
  • De douleurs abdominales

Egalement, des symptômes généraux, à savoir la fatigue, la fièvre, la faiblesse musculaire, ou des marques de déshydratation comme un pouls faible ou un rythme cardiaque irrégulier peuvent être présents. En cas de présence de liquide vital dans les selles, de vomissements, de léthargie ou de fièvre, une consultation vétérinaire immédiate est nécessaire, et dans les autres cas, une observation étroite et une visite chez le vétérinaire après 48 heures si les manifestations persistent sont recommandées pour déterminer leur origine et éviter toute complication.

Le traitement adéquat contre la diarrhée chez le chat

Pour restaurer la flore intestinale d'un chat ou d’un chaton après une diarrhée, plusieurs étapes sont recommandées. Premièrement, il est essentiel de veiller à ce que le chat ait accès à de l'eau fraîche et propre afin d'éviter la déshydratation, une complication fréquente de la diarrhée. Ensuite, il est conseillé de mettre le chat à la diète pendant une période limitée, en ne dépassant pas généralement 24 heures, pour permettre aux intestins de se reposer. 

Après une bonne hydratation en eau, la nourriture doit être réintroduite progressivement sous forme de petits repas, en commençant par un quart de la ration habituelle le premier jour, puis en augmentant progressivement jusqu'à revenir à la ration complète après quelques jours.

Pour traiter les déséquilibres de la flore intestinale, des produits adaptés peuvent être utilisés, comme des probiotiques pour chat, qui aident à réguler les déséquilibres digestifs de l’organisme. Les microbiotiques peuvent également être utilisés en prévention, fournissant un soutien à la microflore des intestins pour éviter tout déséquilibre. 

En cas de diarrhée persistante ou grave, un pansement intestinal peut être administré pour soulager les intestins. En ce qui concerne le plan alimentaire, il est recommandé d'opter pour des ingrédients hautement digestibles de qualité, avec une quantité limitée de protéines pour réduire tout risque d'allergie alimentaire.

Les prébiotiques sont également bénéfiques pour stimuler la croissance des bactéries intestinales bénéfiques. Dans les cas d'allergie alimentaire suspectée, une alimentation hypoallergénique formulée avec des protéines hydrolysées peut être recommandée par le vétérinaire. Il est toujours judicieux de demander des conseils à un professionnel de la santé vétérinaire pour choisir l'alimentation optimale pour votre chat en fonction de ses besoins spécifiques et de l'origine de ses problèmes de santé chez le chat ou le chaton.

Ainsi, pour traiter les causes des diarrhées chez les chats, dues à la présence de parasites, liées à un souci alimentaire ou une maladie, une approche attentive et rapide est essentielle. Consultez votre vétérinaire dès l'apparition de symptômes, mettez en place une diète temporaire pour faciliter la digestion, et utilisez des microbiotiques adaptés pour restaurer la flore intestinale. Une alimentation adaptée est également cruciale pour assurer le rétablissement de votre chat ou chaton. N'oubliez pas que le chien peut également présenter des problèmes similaires, donc il est important de surveiller la santé digestive de votre animal de près également. N’hésitez pas à obtenir les meilleurs conseils de la part de votre vétérinaire pour mieux gérer la situation de votre animal.